Non ne vous laissez pas berner par tout ce charabia infernal, vous n'y verrez rien de véritable sauf le fait que Otoko est une école pour garçon. Otoko vit le jour pour on ne sait quelle raison mais une chose est certaine, le directeur adorait son école. Ce fut le seul à croire qu'un beau jour de véritables élèves provenant du monde entier viendraient marcher dans ses couloirs et écouter ses cours mais personne ne le crut véritablement... L'école passa de génération en génération, accueillant de l'élite, des enfants riches mais aussi des enfants plus pauvres, les éduquant à la vie de façon souvent drastique... En fait, si vous avez déjà été étudiant là-bas vous savez déjà surement que vous ne pouvez y faire confiance à personne car même les profs peuvent être... Louches ?! Vous devrez choisir entre un des trois dortoirs principales de l'école pris en charge par un professeur précis et vous allez devoir courir vite en cas de problème... etc...
Yuu R. Kaito
Imbécile de Fondateur mais dieux des codes ~
Koro Juùri
Administrateur Sadique à la méchante belle gueule.
Kasumi Yamada
Mascotte dangereuse et carotte du forum



 

Partagez | 
 

 Chambre N°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 51
Points : 140
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Chambre N°5 Lun 25 Juin - 19:12



Chambre N°5


Koro Juùri & Shun Sakaguchi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otoko-gakuen.forum-canada.com
Otoko Gakuen
avatar
Koro Juùrii

Messages : 82
Points : 92
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire, babe.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Chambre N°5 Dim 1 Juil - 7:09

    Koro fermait donc la porte en la claquant sous l'énervement. Posant sa valise, il soupirait en regardant ses autres bagages qui étaient autour d'un lit. Il s'en approchais et balançais les valises par terre sans se gêner puis il s'asseyait sur le lit en rebondissant légèrement. Mouais, ça peut aller. Puis il soupirait en s'allongeant sur le lit. Il regardait le plafond en plongeant son regard dans le vide ainsi que ses pensés qui divaguait n'importe où pendant quelques minutes. Puis, peu après il se redressais en regardant ses valises avec lasse. Putain.. On pouvait pas ranger à ma place ? Je suis pas une bonne non plus tch. Il se levait ensuite du lit en fronçant les sourcils, ouvrant toutes les valises afin de faire son rangements. Il n'aimait pas ça mais était obliger, après tout il déteste le bordel. Après avoir ranger dans l'armoire, il prenait tout ce qu'il devait être dans la petite salle de bain puis il rangeait donc tout. Après enfin ceci fait, il prenait les valises et les mit sous le lit. Il s'asseyait ensuite de nouveau sur le lit en soupirant, posant ses mains sur ses cuisses. C'est gonflant et fatiguant en plus de ça ! Il s'allongeait donc sur son lit et regardait de nouveau le plafond. Il avait bien entendu enlever ses chaussures pour pas dégueulasser le matelas propre ! Il mis ses mains derrière la tête pour être dans une meilleur position, fermant alors les yeux pour essayer de se reposer correctement. Son coeur battait à vif allure et lui faisait mal mais il voulait essayer de vivre sans prendre de médicament.

    C'était son défis de toute sa vie mais très vite il en avait besoin. Je veux pas crever maintenant, j'ai des âmes à peiner moi.. En soupirant, il se redressais, fouillant dans sa poche pour sortir une boite de médicament qu'il ouvrait pour ensuite prendre un cachet qu'il avalait d'un coup sec sans eau. Il fermait ensuite la boite pour la ranger dans sa poche, se rallongeant alors en fermant de nouveaux les yeux. Je me repose et je vais manger un bout. Pensait-il en soupirant de nouveau.Des minutes passaient puis des heures, il s'était endormis tellement que la fatigue lui était monté à la tête. Se réveillant alors doucement après 3 heures au moins de someille, il se redressais, la tête dans le cul tout en enfouissant sa main dans sa chevelure ébène et baillait. Heureusement que personne ne m'a réveiller, je lui aurais fait un malheur. Puis il se levait en s'étirant , se rhabillant donc vu qu'il s'était endormis habillé. Il mis ses chaussures, mis son portables dans la poche et pris ses écouteur ainsi que son Ipod afin de le mettre dans ses oreilles et mettre une musique au hasard. Il sortit ensuite de la chambre, les mains dans les poches en se dirigeant dans une direction inconnue.

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Shun Sakaguchi

Messages : 26
Points : 28
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Chambre N°5 Ven 6 Juil - 19:07

J'arriva sans difficultés devant la porte de ma chambre où je déposis mes valises et chercha les clés que j'avais mis dans ma poche mais je ne me souvenais plus laquelle. Lorsque je les trouva, je me dépécha d'ouvrir la porte et de rentrer mes valises. Je remarqua que mon colocataire était déjà arriver et c'est installé. Il avait pris le lit près de la fenêtre donc je pris celui qui étais inoccupé. Je m'assis dessus et me coucha. Je resta comme ça pendant quelques minutes puis je décida de me lever et commença à ranger mes affaires dans l'armoir vide qui se trouvais en face de mon lit mais sur son côté. En face de mon lit se trouvais un bureau. Sans m'en rendre compte j'avais pris quand même beaucoup d'affaires que je mis à ranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Koro Juùrii

Messages : 82
Points : 92
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire, babe.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Chambre N°5 Sam 7 Juil - 10:55

    Koro traversais alors les couloirs en soupirant, les calmant que l'infirmier lui avait donner ne faisait pas grandement effet mais assez pour qu'il tienne le coup. Aller voir un médecin, comme si je n'avais que ça à foutre ! Les sourcils froncé et la mauvaise humeur à son comble, il arrivait devant sa porte de chambre qui était ouverte. Il entrais alors dans la pièce et voyait son colocataire, le blond qui était venu prêt de lui et l'autre pour demander ce qu'il se passait. Koro le regardait de haut en bas sans se gêner, finissant par lever les yeux au ciel complètement blasé. Super, je suis encercler par les blondasses. Il soupirait fortement avant d'aller poser les calmant sur sa table de chevet tout en s'asseyant sur son lit en posant ses mains devant son visage. Il finissait par s'allonger sur son lit, pour regarder le plafond toujours avec ce même regard vide et sans expression quelconque. Il fermait les yeux en essayant de calmer son coeur malade qui heureusement à cause des calmant qu'il avait prit, ne lui faisait plus aussi mal qu'au départ. Il re-pensais à son passage à l'infirmerie et rien que d'avoir vu son nouvel ennemis souffrir lui créais une satisfaction très grande. Tellement qu'un petit sourire sadique apparu au coin de ses lèvres. Qu'il souffre cet ordure, comme tout les autres d'ailleurs. Il fermait ensuite les yeux en soupirant une nouvelle fois, essayant un maximum de se reposer. Il ne voulait pas dormir en présence d'une personne, même si c'était son colocataire. Il n'avait pas encore confiance en lui même pas du bon, il se comprenait très bien sur ce point.

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Shun Sakaguchi

Messages : 26
Points : 28
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Chambre N°5 Sam 7 Juil - 19:36

Je venais de finir de ranger mes affaires que mon colocataire arriva dans la chambre. Quel ne fut pas ma surprise en découvrant que c'était le mec gosse de riche que j'avais vu a l'accueil et qui m'avait regardé avec dégout. Il me regarda de haut en bas et leva les yeux d'un air blasé. Je sens que je vais adorer cette colocation avec lui. Je le regarda a peine et me remis à ranger mes affaires tranquillement comme je faisais avant son arrivé. Je finis après 10 minutes. Je vis bien que mon colocataire était pas très bien mais décida de ne pas m'en occuper. Je me dirigea vers mon bureau, y prit mon ipod, mes clés, mon gsm et sorti de ma chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chambre N°5

Revenir en haut Aller en bas
 

Chambre N°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otoko Gakuen :: Otoko Gakuen :: Le Pensionnats :: Dortoir N°1-