Non ne vous laissez pas berner par tout ce charabia infernal, vous n'y verrez rien de véritable sauf le fait que Otoko est une école pour garçon. Otoko vit le jour pour on ne sait quelle raison mais une chose est certaine, le directeur adorait son école. Ce fut le seul à croire qu'un beau jour de véritables élèves provenant du monde entier viendraient marcher dans ses couloirs et écouter ses cours mais personne ne le crut véritablement... L'école passa de génération en génération, accueillant de l'élite, des enfants riches mais aussi des enfants plus pauvres, les éduquant à la vie de façon souvent drastique... En fait, si vous avez déjà été étudiant là-bas vous savez déjà surement que vous ne pouvez y faire confiance à personne car même les profs peuvent être... Louches ?! Vous devrez choisir entre un des trois dortoirs principales de l'école pris en charge par un professeur précis et vous allez devoir courir vite en cas de problème... etc...
Yuu R. Kaito
Imbécile de Fondateur mais dieux des codes ~
Koro Juùri
Administrateur Sadique à la méchante belle gueule.
Kasumi Yamada
Mascotte dangereuse et carotte du forum



 

Partagez | 
 

 Le hall de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Messages : 51
Points : 140
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Le hall de l'école Lun 25 Juin - 16:16

LE HALL

Sa sert aussi d'entré et de sortie à l'école alors n'hésiter pas à passer par ici =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otoko-gakuen.forum-canada.com
Otoko Gakuen
avatar
Keichi Tsukiyo

Messages : 94
Points : 136
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 22
Localisation : Avec toi ? \(=^-^)/

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mar 26 Juin - 6:46

    Le voyage était très très long, on étaient partis d'Italie la nuit et j'avais été triste de voir tout ces visages baignés de larme ! Un grand coucou puis des heures et des heures passaient, je croyait que l'on allait jamais arrivée ! Bien sûr, on avait pris l'avion puis encore la voiture.. J'étais très fatiguer. On était donc dans la voiture , j'étais entrain de dormir paisiblement contre l'épaule de mon ami qui était toujours réveillé, je sais pas comment il fait ! Un sourire aux lèvres, je me callais correctement contre son épaule car oui, il me servait plus d'oreiller qu'autre chose mais ça, il a l'habitude avec moi nomalement mon Kai-kun ! Quelques temps après, je me réveillais de bonne humeur + avec la tête dans le fion, ce qui m'allait parfaitement bien selon Kai-kun.. Boarf ! Je regardais par la fenêtre et fut directement émerveiller par toute cette architecture magnifique qui était complètement differante de celle d'Italie , d'ailleurs, je le faisais souvent remarquer à Kai-kun qui me répondait simplement par des 'oui Keichi' tellement que je parlais. J'avais même défait ma ceinture pour être devant la fenêtre pour mieux voir ce que l'on passait, dommaaaage que l'on peut rien aller visiter ! Mon ventre gargouillais en plus, pastaaaaaa ! je veux des pastaaa ! Je me rasseyais sous la demande de mon ami, balançant mes jambes comme un exiter - ce que j'étais ! - puis après quelques temps de rout,e on arrivait enfin. Je sortais directement de la voiture avec entrain, sautillant dans tout les sens.

    "
    Enfin arrivéée ! Regarde comment c'est bello, regarde Kai-kuuun !! " Je tournais sur moi même, m'arrêtant ensuite devant le sportes du hall.

    J'avais pas eus l'idée d'aller prendre mes valises sur le coup, c'est Kai-kun qui était venu me voir avec mes valises, me les tendant et je l'es pris alors en faisant la moue. Mais c'est louuuurd ! Les larmes aux yeux - belle commédie pas vrais? - Kai-kun finissait par vouloir m'aider, craquant pour ma bouille comme à chaque fois que je me plaignait. Je le remerciait en le calinant - les italien sont très tactils non ? - et j'allais voir le tableau des classes. Enfin j'essayais.. Il y avait beaucoup de monde ! Je me faufilais grace à ma fine taille dans les troue très petit qui s'offrais à moi et je pouvais enfin regarder tout ce beau petit.. Efin.. grandes listes... Niaaaah !

    "
    Y'a beaucoup de classes, je suis oooooù ?" Me plaignais-je en faisant la moue.

    Mon visage en mode "T~T" je faisais l'effort de regarder toute les listes et je me voyait, avec Kai-kun bien entendu, ce qui me fis plaisiiir ! Je redevenu de bonne humeur et sortais de tout ce troupeau pour aller vers Kai-kun en souriant .

    "
    C'est booon ! Faut des clefs non ? on va dormir ou Kai-kuuun ?"


Dernière édition par Keichi Tsukiyo le Mar 26 Juin - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ludwig-Beilschmidt.skyrock.com/
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar
Shin Yujiro

Messages : 24
Points : 30
Date d'inscription : 25/06/2012

Information ♪
Statuts de couple :: pfff
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mar 26 Juin - 7:06

Attrappant ses clef, Shin jetta de bref regard autours de lui. Honnetemment , il n'y avait rien d'extraordinaire encore une fois cette année, des élèves comme à chaque nouvelle rentré à l'école...Des jeunes homme tout frais, tous innocent..tout pur. Un long frisson parcouru la colone vertébrale du beau brun qui s'eforça de réprimer un magnifique sourire enjoué. Il devait peut être songer a calmer ses ardeur s'il ne voulait pas a voir l'air louche dès le premier jour quoi que ça ne le dérangeais pas vraiment parcequ'au final..il l'était. Un sourire apparu sur ses lèvres tendis qu'un regard de prédateur s'installait sur son visage. Il avait temps à faire pour cette première journée comme conseiller les pauvres élèves égaré, distribué les clef des élèves arrivé du dortoir 1 ... Parcequ'évidament la secrétaire pouvait pas le faire ! Bon elle avait le double des clefs mais quand même a quoi bon faire la job alors que quelqu'un d'autre le fait pour vous gratuitement. Le beau brun s'avança vers le hall jouant encore et encore avec ces clef, ayant vraiment l'air d'un adolesçant agaçé. Il pénêtra dans le hall et soupira avait d'examiner les élèves présent dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Kai White

Messages : 118
Points : 190
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 23

Information ♪
Statuts de couple :: célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mar 26 Juin - 10:01

    Le voyage, il avait été long! Évidemment, j'avais partie d'Espagne pour me rendre en Angleterre puis finalement revenir en Italie pour aller au Japon. Comment dire…. J'ÉTAIS CREVER! En moins de 2 semaines j'avais fait 4 pays, normal non ? Mais le plus exténuant avait été celui avec Keichi, ce qu'il était énervé! Il faut dire qu'il n'y était jamais été au Japon! Mon seul moment de répit fut quand il s'endormit… En m'immobilisant comme si j'étais un oreiller. Non mais! Faut pas se gêner! En plus il se plaignit qu'il voulait des pâtes à la con. Une chance qu'on était en première classes et que j'ai pu en demander sinon, il m'aurait broyé le bras se plaignar! S'il avait été un chien, ça queue aurait volé en l'air tout le long à coup sûr! On arrivait finalement au Japon où une voiture vient nous cherchez, Les White voulaient vraiment que j'aille dans cet endroit louche. Amenant Keichi, on prit bien 1h de route depuis l'aéroport, je faillis bien flancher sur les bancs. Mais fut bien vite réveiller par l'autre qui sautait carrément sur le banc. Petit sourire aux lèvres, je le vue sauter en dehors de la voiture et partir. Bah oui, aller Kai, c'est toi le portier! Soupirant, je pris les valises et le rejoignis en lui tendant.

    - Aller grosse mauviette, prend tes bagages.

    Immédiatement en les prenant il chiala que c'était lourd. Je soupirais et les attrapaient.

    - Bon alors je vais mourir sous les valises mais moi c'est bon…

    Il m'avait même pas écouté qu'il était partit dans la foule. Je soupirais et m'assis sur une valise en attendant que la tornade revienne. Ça lui prit tout de même 15 minutes. Il me demanda ensuite où on allait dormir. D'un regard incrédule, je le regardais.

    - Dans une chambre peut-être Keichi! Une chambre, tu sais la pièce où il y a un lit et qu'on se couche dessus!

    Il me fesait son visage qui voulait dire "ris pas de moi" J'haussais un sourcil et leva ces 3 valises.

    - Je fais ton porteur, j'ai le privilège de me foutre de ta gueule. Bon aller vient, je l'ai déjà cette clée.

    Commençant à marcher, je montais en direction des dortoirs en lui montrant la clée écrit en gros #1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Akise Aru

Messages : 25
Points : 29
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 24

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mar 26 Juin - 21:00

    Je sort enfin de cet hopital. Ce batiment sorbide et .. blanc. J'étais dans un taxi , accompagnée de deux médecins qui me surveillais de prêt. Non mais, je ne suis plus un gamin.. J'ai 18 ans désormais ! Mais bon, je l'es comprend, je peut être encore très dangereux, faut juste ne pas m'énerver. Je regardais le paysage d'un air lasse , ayant poser mon menton dans ma paume de main. Je m'ennuis déjà.. J'espère qu'ils seront sympathique dans cette école, sinon, je m'arrangerais pour partir. Une fois le trajet long et chiant jusqu' a cette école, la voiture s'arrêtait évidemment et je sortais en compagnie des médecint qui me prenait chacun un bras , non mais, sa vas les gens ? J'avais les sourcils froncée alors qu'ils m'emenais à l'entrée comme un enfant perdu. J'en ai marre , je vais..

    "
    Suffit , laissez moi rentrer tout seul, vous me salisser."

    Hm, j'ai l'impression de parler comme un bougeoie pathétique et dégueulasse. Je me défaisait de leur emprise, prenant mes propres bagage pour ensuite les snober et rentrer dans le hall donc de l'école. Il y avait des tonnes d'élèves, grand, petit.. Mouais, pas mal, pas mal. Un petit sourire traversais enfin mon visage, j'étais content en faite d'être ici. Je suis libre et personne ne pourra m'empêcher de faire ce que je veux.. jamais. Je m'approchais de la dame d'acceuil et demanait mes clefs de chambre. Je demandais bien sûr si j'avais un collocataire et effectivement j'en avait un, parfais. Je demandais alors son nom, je veux le savoir tout de suite, être au courant.. hmhm.

    "
    Maël ? Je vois.. Merci bien."

    Lorsque je me retournais, je voyait un jeune homme qui me regardait avec surprise. C'est lui j'imagine ? Je le regardais de haut en bas sans rien dire , lui souriant doucement avant de lui donner ses clefs à lui. Je me tournais ensuite, allant dans les couloirs, j'étais bien sûr, normalement suivit par mon futur collocataire a pars si il décide de faire autre chose avant.

    ( Post directe au chambre si il va aux chambres ! x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du conseil des élèves
avatar
Yuu R. Kaito

Messages : 122
Points : 182
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mar 26 Juin - 22:38

Yuu entra a la course, mais une fois qu'il eu passé la porte , il fraina net tout en manquant de se retrouver fesse contre terre. Il éclata toute fois de rire. Il était véritablement très heureux . La liberté pour lui avait un étrange gout..c'était la toute première fois il fallait dire...Il regarda autours de lui visiblement émerveilleux, un peu comme un petit chiots dans un nouvel environement remplie de sucrerie. Il souria amusé et passa la main dans ses cheveux, il avait passé tellement de temps en angletterre qu'il n'Avait jamais eu la chance de voir une école de type japonaise et maintenant qu'il y était finalement çela résonais tel un rêve...Il s'avança doucement voir un des profs présent .

- Je suis Yuu Kaito , pourais-je avoir ma clef de chambre s'il vous plais..la 4.

Le proff le regarda en le dévisagent et comme s'il s'en foutait lui donna finalement la clef . Tendis que Yuu heureux comme personne se mis a sautiller doucement dans le hal , les yeux pétillant. Il se tassa du chemain mais posa ses fesses sur un banc éloigné sortant l'imense carte de l'école pour tenter de trouver ça destination. En fait il avait l'air d'un touriste completement perdu mais très heureux...Au final Yuu resemblait trait pour trait à un imbécile heureux

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀


★ Parfois se sont les plus stupides qui aime sans conditions qui souffre le moi au final...★
☆ Stupide ☆ Enfantin ☆ Heureux ☆ Simpliste ☆ Masochiste ☆Tendre ☆ Uke ☆ Seme ☆
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Akira Okioji

Messages : 23
Points : 23
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 22

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mer 27 Juin - 0:23

J'arriva dans le hall d'entré et découvris qu'il étais remplis, tout le monde voulais savoir dans quelle classe ils étaient et si ils étaient avec leurs amis,sauf que moi je m'en fou carrément dans quelle classe je suis, je connais personne alors n'importe quelle classe fera l'affaire,je veux juste me rendre a ma chambre.

Je me fraya un chemin a travers la foule avec mes boites jusqu’au prof qui s'occupais de mon dortoir .

-Okioji Akira, dortoir 1, chambre 3

-pourrais-je avoir la clef de ma chambre s.v.p ?



Il chercha la clef s'assura que tout étais correct puis il me la tendit.
Je déposa mes boites par terre puis je pris la clef qu'il me tendait et la mis dans la poche droite de mon jean.Je repris mes boite et m'en alla vers mon dortoir,arrivé dans le dortoir je chercha ma chambre , je la trouva . Je déposa mes boite puis pris la clef dans ma poche gauche,je ne trouva rien dans ma poche.

-Merde! dis moi pas que j'ai déjà perdu la clef .

Je vérifia mon autre poche et la trouva,ouff...je croyais l'avoir perdu.J'entra la clef dans la serrure, dévérouilla la porte et entra dans la chambre qui m'étais attribué.





Dernière édition par Akira Okioji le Mer 27 Juin - 18:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Hikaru Kamiji

Messages : 28
Points : 32
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 22

Information ♪
Statuts de couple ::
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mer 27 Juin - 0:47

Bon me voilà devant le hall de l’école,maintenant je dois allez voir le prof de mon dortoir pour pouvoir avoir ma clef de chambre.Quand je me rendit devant le prof de mon dortoir qui avait l'aire d'avoir piquer toute une bross la veille,je lui demanda:

-Hikaru Kamiji ,


-Puis-je avoir la clef de la chambre 3 du dortoir 1 s.v.p ?




Il me donna la clé de ma chambre.je la pris et me diriga vers mon dortoir avec mon sac comme seul bagage, mais je ne le trouva pas et me perdit dans l'académie.Pendant que je cherchais mon chemin,je vis un garçon assis sur un banc avec une carte de l'académie alors je lui demanda le chemin pour allez au dortoir 1,il me l'indicat et je le remercia.Arriver au dortoir,je chercha ma chambre et la trouva,puis j'y rentra car elle était entre-ouvert...







Dernière édition par Hikaru Kamiji le Mer 27 Juin - 18:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur du forum
Fondateur du forum
avatar
Shin Yujiro

Messages : 24
Points : 30
Date d'inscription : 25/06/2012

Information ♪
Statuts de couple :: pfff
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Mer 27 Juin - 6:06

Shin s'étira jouant derechef avec c'est clef qui a chaque tours se cognait ensemble provoquant un légé bruit métalique...En fait depuis son enfance il avait toujours aimé ce genre de chose, le bruit du métale se cognant ensemble lui rappellait étrangement celui de la violence expulsé..Il grimaça , regarda autours de lui et pu appercevoir de nombreux passant...De magnifique jeune homme avait fait apparition et c'était de mieux en mieux...Il souria-tel un vilain prédateur et s'amusa a désséré légèrement sa cravate tendis qu'un milions de pensé louche et impur lui traversait l'esprit. Et puis quoi un homme reste un homme et ce même s'il est entouré de mec ..Et puis combien s'en ferait-il cette année ? qui trouvera t-il comme soufre douleur? Un large sourire orna ses lèvres tendis qu'il se déplaçait entre les étudiant presser...certain passèrent lui demander leur clef qu'il leur donna sans même leur donner la moindre considération tendis que d'Autre attière son oeil de tigre mais bien évidament il ne pu pas les capturé et donc les laissèrent partirent...Il était cette année responsable du dortoire 1 et encore une fois il n'avait vue aucun autre professeur dans les couloirs...pas de belle geule à taquiné, il grinça des dent et décida d'allez se promenez un peu... Ce fut donc ainsi qu'il quitta le hall pour allez...vers les escaliers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre du conseil des élèves
avatar
Yuu R. Kaito

Messages : 122
Points : 182
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Jeu 28 Juin - 19:33

Ayant trouvé ce qu'il recherchait Yuu avait fermer sa carte... Ça lui avait pris une demi heure d'observation pour enfin comprendre qu'au final il était tout près de sa destination et que s'il avançait doucement il risquait surement de s'y retrouver en moins de temps qu'il ne faudrait pour le dire, a moin qu'il ne se perde encore une fois , parcequ'évidament Yuu était le roi pour ce genre de chose, une fois , dans son ancienne école , il était entré par accident dans les toilettes des filles croyant que c'était les dortoir honnetement il avait eu bien de la dificulté a expliqué ça au directeur qui au bout de plusieur heure avait conclu que Yuu était un simple imbécile...D'ailleur c'était une des raisons pour laquels il avait toujours une grande carte sur lui...Soupirant il la rangea dans son sac a dos qui contenait ses quelques affaires puis il se dirigea directement vers les escaliers un magnifique sourire au lèvres...

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀


★ Parfois se sont les plus stupides qui aime sans conditions qui souffre le moi au final...★
☆ Stupide ☆ Enfantin ☆ Heureux ☆ Simpliste ☆ Masochiste ☆Tendre ☆ Uke ☆ Seme ☆
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Koro Juùrii

Messages : 82
Points : 92
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire, babe.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Sam 30 Juin - 5:35

    Une heure dans la voiture était passé, Koro Juùrii avait été mis sous calmant pour pas qu'il prenne la tête à ses parents.. La tête dans les nuages, il reprenait très vite ses esprits mais il savait que de toute façon il devait aller dans cette fameux école, même si il n'avait pas envie. Une fois la voiture arrêté devant le grand bâtiment, Koro regardais par la fenêtre pour ensuite soupirer longuement. Il ouvrait la porte et sortait donc de la voiture pour ensuite re-fermer la portière assez fortement, la claquant bien pour montrer à ses parents qu'il était soûler de ce qu'il lui arrivait. Il se tenais à la voiture pour reprendre son souffle, car il avait un petit haut au coeur quelque instant. Après s'être calmer au niveau respiration, il ouvrait le coffre de la voiture et prenais ses affaires d'un geste lasse. Dès que le coffre fut fermer, la voiture repris la route et partit directement la route jusqu’à disparaître au prochain coin de rue au loin. Koro fronçais alors les sourcils, maudissant ses parents de le laisser aussi rapidement, dans cette école qu'il jugeait déjà minable. Kss.. Je ne suis pas pressé devoir vivre avec ces.. choses. Pensait-il en regardant avec un air mauvais l'entré de l'école. Il s'avançait et entrais dans le hall, balayant la salle avec son regard froid jusqu'à se poser sur la secrétaire ou quelques élèves déjà s'y tenait pour avoir leur clefs ou quelconque information sur l'endroit. Le brun serrait la poignet de la porte, serrant ensuite les dents pour peu après fermer la porte avec grand fracas et s'asseoir sur l'un des banc en soupirant. Et il faut attendre en plus ?Eh ben, ça commence mal , cette école risque de m'avoir en travers. sur ses pensés, il attendait donc avec une impatience très volumineuse, s'accoudant sur ses jambes pour ensuite regarder les personnes passer avec toujours son regard aussi mauvais.

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Noa Alloïse

Messages : 13
Points : 15
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Sam 30 Juin - 9:24

des heures et des heures de routes avec des paysages toujours différents mais pour moi toujours la même couleur terne et morne . . . Je n'avais qu'une envie, de sauter par la portière, hélas fermer par une sécurité, de cette maudite voiture. Ah ca s'est sur, mon père avait organiser mon arriver en grande pompe. Trop inquiet de la réputation que je donnerais au futur élèves plus qu'a mes désirs personnelle . . . Avachi a l'arrière de la limousine qu'il avais demander pour m'emmener dans ma nouvelle "école" comme il le disait si bien je les revoyais tous, sur le pas de la porte avec leurs sourire hypocrite en me disant au revoir . . . Tssss
Je ferma les yeux un moment afin de reprendre mon calme mais mon "chauffeur" m'interrompis dans cet instant de méditation intense pour me dire que nous étions arriver. Il sortis de la voiture, s'approcha de la portière pour me l'ouvrir très solennellement. Je suppose que les quelques personnes présente a cet instant furent surprise de voir une jeune en jean et tee-shirt troué sortir au lieux d'une petit coincé de bourgeois ! Je regardais mon chauffeur qui lui regardais droit devant lui avec cet air . . . Je lui mis la mains sur l'épaule et lui dit avec un air compatissant

"-désolé pour vous que vous aillez finis au service de mon père . . . Vous passerez le reste de votre vie avec un balais dans le cul"

Je lui mis l'une de mes cigarette dans la bouche en lui disant que c’était cadeau mais il ne moufta pas . . . Irrité par cet automate j'alla jusqu'au coffre pour en sortir mes affères puis regarda pour la première fois le bâtiment qui se hissait devant moi. Tsss il pouvais pas choisir plus bourgeois non ? j’avance jusqu’à la porte avec mon sac a dos sur l'épaule droite et mon autre sac dans ma mains gauche n'aillant plus aucune possibilité d'ouvrir avec les mains je mis un coup de pied dans la porte pour l'ouvrir et tomber sur un grand hall tout blanc, parfaitement entretenu. On aurai limite pu entendre la petit musique bidon des ascenseur ! IL SE FOUT DE MA GUEULE ! Je pensait qu'il allait m'envoyer dans une école plus ou moins banal et au lieux de ça il m'envoie dans le château DE LA PRINCESSE FANFRELUCHE ! Je mis mes sac a coter de l'un des nombreux canapé présent dans le hall et m'y avachi en attendant de pouvoir accédé au bureau de l'accueil. Il me fallu un simple coup d'oeil sur les magasine présent sur la table pour me trouver irrité par tout se "luxe". Je ferma les yeux un moment en penchant la tête en arrière puis attendis . . . Il n'y avais que ça a faire de toute façon . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Shun Sakaguchi

Messages : 26
Points : 28
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Sam 30 Juin - 14:52

Je ne saurais dire depuis combien de temps on est parti de la maison... La seule chose que je sais c'est que l'on roule depuis un bon moment. J'étais perdu dans mes pensées lorsque j'entendis mon père faire une remarque qui me fit girmacé.

-Ha Enfin on y est pas trop tôt.
C'est bien le style à mon père ça... Enfin bref, je m'en fous vu que je serai enfin loin de lui. Il se parqua, sorti de la voiture et alla directement sortir mes affaires du coffre. Je sortis lentement de la voiture pour l'embêter une dernière fois... Lorsque j'arriva à sa hauteur, il me toisa de haut et me donna une tape sur l'épaule.

-Bonne chance ! A la prochaine
-Oui merci à toi aussi.

Rien de plus, rien de moins... Il remonta rapidement dans la voiture et parti. Me voilà seul sur le parking... Je décida de rentrer dans mon nouveau 'chez moi'. Je me retrouva rapidement dans le hall et je remarqua que je n'étais pas le seul qui venait d'arriver, ils étaient deux. Je regarda un peu autour de moi et remarqua que je me trouvais dans un hall qui étais bien distingué. Mon père a du payer une fortune pour me mettre ici. Je ne pu m'empecher de sourire à l'idée de l'argent qu'il a du dépenser pour moi. Ca du être dur pour lui. Les deux autres étaient toujours dans le hall, mon regard s'attarda sur l'un des deux. Il avait un jeans troué, hors je mettrai ma main à coupé, que c'est un fils de bourgeois vu les valises qu'il a. Par contre j'étais , comme qui dirait, hypnotisé par ses cheveux d'un blanc avec des reflets gris. L'autre était pas mal.

-Dites vous attendez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Koro Juùrii

Messages : 82
Points : 92
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire, babe.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Sam 30 Juin - 15:42

    Toujours à regarder les personnes qui passaient dans le hall, Koro entendait ensuite le bruit de la porte qui s'ouvrait plutôt 'brutalement', il tournait alors sa tête vers l'auteur de cet acte pour voir un étrange homme avec des cheveux tout aussi étrange que sa dégaine. Koro le regardais sans gêne de haut en bas, en savant directement que c'était quelqu'un venant d'une famille de bourgeois. Soupirant , il tournais son regard ver sle devant pour ensuite voir un blond leur demander ce qu'ils attendaient car oui, l'autre homme s'était assit juste à coté de lui. Répugnant.. Il pue. Pensait-il en affichant un air de dégout. Il se callait contre le siège, ignorant complètement le blond qui regardait alors l'autre jeune homme. Si il croit que je vais lui répondre, il peut se foutre le doigt dans le cul cet espèce de pauvre. Oui, il était assez méchant mais le jeune homme détestais le monde et malheureusement, il y avait beaucoup de personnes présentes dans le hall et la secrétaire était déborder. Le brun voulait attendre qu'il y ai moins de monde pour donc aller demander ses clefs de chambre. Ils savent même pas qui je suit ses ingrats.. Kss.. Ils le seront assez tôt, foie de Juùrii.

    Il arquais on dos pour de nouveau s'accouder à ses jambes et joindre ses mains afin de regarder encore avec un air mauvais les gens qui osait le regarder de travers. Vaut mieux qu'ils se cassent tout de suite car si je bouscule quelqu'un et que je dois employer les manières fortes pour me faire respeter.. Je pense que ça vas pas le faire, surtout pour le mec qui osera me pousser. Sur ses pensés, il affichais un petit sourire sadique en coin qui ne voulait rien dire de bon mais très bien vite il reprit son visage dur et froid tout en soupirant sans vraiment se gêner. Il était pressé que toutes ses personnes partent afin qu'il aille dans sa chambre. Quoi que, il se doutait qu'il aurait un colocatair,e il avait ce fichu préssentiment qui ne s’enlevait pas du tout, tellement qu'il en restait soulé, lasse. Je sent que ça ne vas pas être de tout repos ici. Il sentais que son épée s'écrasait contre sa jambe mais il n'ne faisait rien car il en avait l’habitude, il était bien pressé de l'utiliser contre quelque chose ou quelqu'un...

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Itsuki Nezumi

Messages : 40
Points : 42
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 23
Localisation : Où tu n'est pas ._.

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Sam 30 Juin - 15:59

Encore une fois, j'était en retard, c'était pas la fin du monde bien sur mais quand même pour ma première journée c'était plus tôt ...mal commençé. Je devais avoué que je m'était également levé en retard , et comme de raison j'avais du prendre le buss d'après et non celui qui était convenue au départ chose qui eu déjà le don de me faché royalement..Le trajet par contre avait été numero un et comme il fesait beau j'en avait profiter pour regarder les majestueux paysages qui s'offrait désormait a moi. Prenant le temps d'apprendre le trajet aussi parfois cela pourait être utile pour une raison où une autres. Je pu même dormir pendant le trajet jusqu'au moment où je fut réveiller par notre arrêts....Désendent du buss je passa a travers le parking a grande vitesse entrant dans le hall examinant ce qui m'entourait ..

Je passa la main dans mes cheveux pour les dégagé de mon visage et huma l'air ambiante...C'était jolie, plus charmant que dans les autres écoles mixte que j'avais pu voir jusqu'à maintenant chose étrange parce que normalement c'était les filles qui voulait ce genre de chose ? à quoi bon dans une école pour mec...Un air découragé s'afficha sur mon visage tendis que je me promenais dans le hall regardant froidement un peu partout...

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀

«Vie ta vie et laisse les autres vivre la leur»
Tien toi loin de moi Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Noa Alloïse

Messages : 13
Points : 15
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Sam 30 Juin - 16:20

Plus de dix minutes que j’étais assis lorsqu'une voix se fis entendre a coté de moi, j'ouvrai les yeux pour voir la dite personne, il s'agissait d'un blond plutôt grand qui venais, comme tout le monde ici d'ailleurs, d'arriver. Il nous demanda a au gars un peu plus loin et moi même se que nous attendions exactement. Voyant que l'autre mec n’étais pas prêt a répondre je lui fis un signe du doigt, blaser, en direction du bureau de la secrétaire en lui disant qu'elle était assez déborder pour l'instant et qu'il nous falais attendre. puis je me replongea dans ma contemplassions du plafond mais je sentais le regard insistant du blond sur moi alors je le regarda également du coin de l'oeil, curieux de savoir se qu'il pouvais bien me voulait !

"Il y a un problème ?"

j'avais peut être dit ça d'une manière très froide mais actuellement j’étais terriblement en rogne contre mon pourris de père. Rien que de repenser a lui je me mis a serrer mes poings. Puis encore un nouvelle arrivant entra, cette fois souriant il respira un grand coup puis regarda avec un air froid la pièce . . . Je ne compris pas tout a fait se qu'il venait de faire mais je m'en foutais a vrai dire. Plus les minutes passait plus je me sentais écoeurer par mon nouvel environnement !
Dire que c’était contre ça que je m’étais "rebeller" toute mon adolescence . . . Ironie du sort dira t'on . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Itsuki Nezumi

Messages : 40
Points : 42
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 23
Localisation : Où tu n'est pas ._.

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Sam 30 Juin - 21:20

Je m'était retournée puis j'avais marché de long en larges a travers le Hall inspectant tout soigneusement prenant soin qu'aucun détaille ne puissent m'échaper . J'avais même Longé le bord des murs prenant soins pour que tout me sois gravé en tête comme une photographie où même une peinture et puis sinon à quoi bon retenir chaque détaille ...C'était certain qu'un jour ça pourrait me sauvé la vie. Pour quel raison, aucune idée, un présentiment surement ... Je passa la main dans mes cheveux comme pour tassé une mèces de mes cheveux puis je marcha encore en longeant le mur ne me rendant pas vraiment compte que depuis quelques minutes je me dirigeais vers quelqu'un d'assis sur un banc...Oui dangeureusement même...Je recula encore et encore jusqu'au moment où je le percuta violament. J'aurais bien sûr fonçé dans quelques chose même si il n'avait pas été là parcequ'il était bien sûr assis sur un banc mais je l'avais tous de même percué sans le vouloir... Surpris j'hoqueta et me retourna tout aussi vite regardant l'homme au cheveux brun noir que je venais de percécuté. Mon regard en disait long sur le fait que je n'avais pas l'intention de m'excusé et je le fusila du regard froidement mais en silence. J'en oublia même les autres qui était alentours mon regard était braqué sur lui. Je sais ça peut parraitre louche mais ce ne l'est en rien ...Sans même m'en rendre compte je le défiait mentalement sans même comprendre de quoi justement je le défiait. Je garda les dent serrés , j'avais l'air un peu moins imposant que lui mais m'ont regard pouvait sans doute être plus dangereux que le siens...

- Snob...crachais-je presque en silence...

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀

«Vie ta vie et laisse les autres vivre la leur»
Tien toi loin de moi Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Koro Juùrii

Messages : 82
Points : 92
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire, babe.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 5:45

    Le jeune homme en avait marre, marre de devoir supporter toute cette population minable qui ne faisait que de s'entasser comme un troupeau de boeuf, y'a pas à dire, c'était très similaire quelque part. Il soupirais de nombreuses fois pour montrer son énervement et il avait ensuite bien vu que quelqu'un se reculais jusqu'à lui. Arquant un sourcils , il venait se percuter violemment au brun qui avait eut le réflexe de reculer jusqu’à bien s'adosser au canapé avec un air de dégoûté au visage. Le blond se retournait et avait un regard tout aussi froid que Koro, sauf que lui, il ne savait pas faire autant le dur que le jeune Juùrii qui le toisait de haut en bas avec un sourire moqueur. Encore un pauvre qui ne sait pas où aller. Puis, ils se regardaient tout les deux dans les yeux, le blond soutenait le regard dur et froid du brun qui comprenait très vite qu'un 'baston' de regard s'était enclenché jusqu’à que l'un des deux disent quelque chose. Si il crois me faire peur c'te déchet.. autant qu'il aille retrouver sa caverne. Pensait-il en fixant le blond qui ne voulait pas détacher son regard de celui du brun.

    Un long silence était dans la pièce désormais , une grosse pression s'était installer, comme si une guerre allait éclater d'une minutes à l'autre. C'était à peu prêt pareille après tout, Koro était prêt à tout pour se faire respecter et même si il faut blesser quelqu'un.. il le fera, juste pour sa réputation. Sa main était poser sur le pommeau de l'épée , prêt à sortir celle-ci à toute instant, il en avait des fourmis tellement qu'il attendais de pouvoir l'utiliser. Soudain, le blond cracha quasiment un mot qui faisait doucement sourire Koro. Snob ? Hmmm oui pourquoi pas, fière de l'être même.. Merci du compliment moucherons. Koro enlevait ensuite directement son sourire, se levant pour être à la hauteur du blond, bien qu'il était un peu plus grand que lui. Ils se regardaient toujours aussi froidement , le brun finissait pas prendre la parole, enfin surtout pour dire aussi quelque chose et en rester là.

    «
    N'a tu pas un travail à la mine ? ça te serait plus favorable. Et puis, tel père, tel fils n'est-ce pas ? » Dit-il d'un ton sarcastique, accentuant bien le tel père.

    C'est bien connu, les pauvres à la mine, les riches au château. Pensait-il en le regardant de haut en bas. Puis, en le tchipant, il passait à coté de lui en le laissant dans l’incompréhension et la colère. Certes, les travaux à la mine n'existais surement plus au Japon - ou pas, on sait jamais.. - mais dans d'autres pays pauvre c'était surement encore le cas, c'est bien pour ça que Koro lui avait dit ça au blond. Il était fière en tout cas de l'avoir un peu blesser, c'était obligé. A pars si il aimait pas sa famille, ça c'est autre chose. Bien décider à vouloir les clefs de sa chambre, il poussait alors tout le monde , empoignant son épée pour faire peur aux personnes qui reculaient alors à la vu de la lame tranchante. C'est bien, éloigner vous, énergumène. Il s'arrêtait ensuite devant la secrétaire qui le regardait avec des air de soumission. La regardant froidement, il lui demandait ses clefs en disant son nom et prénom. Elle compris très vite qu'il ne voulait pas attendre. C'est ainsi qu'il eut ses clefs qu'il empoignait d'un geste sec , partant ensuite de ce troupeau qui se reforma sans remercier la femme. Il se tournait une dernière fois vers le blond en rangeant son épée, le fixant d'un air froid et moqueur au fond. Va t-il dire quelque chose ou rester en retrait cet espèce de pauvre ?

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Itsuki Nezumi

Messages : 40
Points : 42
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 23
Localisation : Où tu n'est pas ._.

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 6:40

Je regarfa le jeune homme avec un certain dédain mais aussi une rage noir qui ne manquait vraiment pas de briller dans mes yeux ambrée. Autours de nous la tension augmentais et certaine personne ne manquait pas de le remarqué...La confrontation mentale elle , elle continuait comme si de rien était, lui et moi avions tout aussi l'air méchant l'un que l'autre et notre hostilité envers l'autre était visiblement un sentiment partagé. Le mec au cheveux brun dégageais un je ne sais quoi qui me tapais royalement sur les nef, peut être son flagrant dédains ? Je grogna tendis qu'il se levait pour me faire façe. Il était plus grand que moi mais je m'en m'occais un peu beaucoup dans la situation présente certain un des derniers détailles qui me passerait à l'esprits même si généralement j'aurai pété un cable...

- N'a tu pas un travail à la mine ? ça te serait plus favorable. Et puis, tel père, tel fils n'est-ce pas ?

Un travail à la mine ? Woua il se croyaut où celui là ? Dans blanche neige et les septs nain ?! non mais pour qui il se prenais le zouf. S'il croit qu'il a droit de nous prendre de haut celui là ...Il vas en mangé toute une et j'y veillerai personnelllement. Je lui lança un regard des plus hostile emplis d'un profond dégout pour ça petite personne hautaine tendis qu'il se promenais avec son épée en direction du contoir...Minute ! QUESQUE CET ABRUTIT FICHE AVEC UNE ÉPÉE À L'ÉCOLE ! Je le regarda encore plus en colère qu'avant, il se croyait vraiment au moyen-age. Faute de quoi il n'était certainement pas le prince de l'histoire mais bien plus la méchante sorcière...Je grimaça un vrais imbécile..Un autre enfant de riche mal aimé... Je le regardait tendis qu'il se tournait de nouveau vers moi...Mon regard ne trahisait rien, il démontrait mon imense confiance en moi même ainsi que mon plaisir sadique et froid à lui renvoyer la balle...

- Et toi, ne devrais tu pas être dans les jupons de ton "Papa" ? Peut être qu'au final il se sont débarassé de toi...

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀

«Vie ta vie et laisse les autres vivre la leur»
Tien toi loin de moi Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Koro Juùrii

Messages : 82
Points : 92
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire, babe.
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 6:55

    On le prenais surement pour un fou mais que voulez vous.. L'épée c'est quelque chose d'assez vieux certes mais ça fait mal lorsque l'on vous couper une jambe avec. Le regardant de haute en bas,il attendait sa réaction, une réponse venant de sa part. Ce qu'il disais ensuite lui donnais envie de rire. Jupon de papa ? Laissez moi rire ! Pensait-il en souriant doucement à sa réplique. Il avait certes envie de rire mais il se contenait car après tout, ce n'étais pas son truc de rire comme ça devant tout le monde surtout devant une tel connerie. Koro ne disait rien, le regardant sans vraiment être blessé par ce que le blond lui avait dit. Cela l'atteignait pas et rien pour l'instant ne pouvait lui faire mal, du moins personne le connaissait personnellement donc il ne craignait rien.. pour l’instant. Une main dans une poche, il baillait tout en rangeant sa clef en même temps, il semblait être soûler de la situation dans laquelle il était confronté.

    «
    C'est tout ? Quel ennuis.. Mais qu'est-ce que j'attendais de la part d'un pauvre petit gamin comme toi.. » Dit-il ensuite en se retournant.

    Il partais dans les couloirs en regardant devant lui, ayant une seule envie : S'allongée et se reposer. Cela se voyait peut-être pas mais un haut au coeur l'atteignait, son coeur lui faisait mal. Pas à cause du blond non ! C'était surtout parce qu'il était malade mais il ne le montrait pas, il tenait bien trop à sa fierté pour se laisser aller comme ça. Vite mes médicaments.. Pensait-il en soupirant bruyamment. Heureusement pour lui, sa valise n'était pas lourd et ses autres bagages étaient déjà dans la chambre, cela le satisfaisait , c'était la seule chose qui l'avait rendu un peu plus de bonne humeur mais quelque part il était toujours aussi énerver par ce jeune homme qui avait osé lui parler sur ce ton. Minable que vous êtes, je vous écraserais tous un par un .. Vermines. Pensait-il en grognant inaudiblement. Une fois devant sa chambre, il prenait ses clefs et ouvrait la porte, entrant alors dans la pièce d'un pas calme.

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Shun Sakaguchi

Messages : 26
Points : 28
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 9:53

Ce fut celui avec le jeans troué qui me répondit, me montra plus tôt, le bureau de la secrétaire. Je vis qu'elle était plus que débordée. Je le remercia d'un regard sauf que je n'arretais pas de le fixer et il le remarqua.

"Il y a un problème ?"

Je sortis de ma comtemplation et le regarda bizarrement vu le ton froid qu'il avait employe.

-Non. Aucun.
Je décida de me diriger vers le bureau de la sécrétaire et attendit sagement mon tour.

Quelques instant plus tard, ce fut mon tour.

-Bonjour pourrais-je avoir la clé de la chambre n°5 dortoir 1 s'il vous plaît.
Elle me regarda puis regarda ses feuilles et me tandis la clé de ma chambre. En s'inscrivant, ils nous avaient déjà dit où je serais logé. Je pris la clé, la remercia, et me dirigea vers la dites chambre non sans jeter un dernier regard au garçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otoko Gakuen
avatar
Kyosu Fukuto

Messages : 64
Points : 72
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part et si je ne suis pas là c'est que je suis autre par !

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 10:10

Le hall fut plus somptueux que ce que j'avais même oser imaginer. Peu être que cet école dépassera mes attentes enfin de compte...Je referma la porte derrière moi tout en regardant les décorations qui ornaient cette pièce. Je n'ai pas fais autant de cours d'art pour ne pas admirer un tant soit peu le travail bien fait des architects et décorateurs n'est-ce pas? J'avançait d'un pas lent me permettant de voir les moindres petits détails de cet endroit. Je finis quand même par reprendre un rythme normale lorsque la pensée de visiter toute l'académie à cette alure là me prendrait une éternitée. Je déposa ma valise dans un coin et regarda autour de moi...Il y avait un comptoire mais personne derrière...

-"Quoi...??? Personne pour venir acceuillir les nouveaux arrivant?" dis-je avec étonnement, les yeux écarquilliés au possible.

-"Comment est-ce admis? Cela veut-il dire que n'importe qui pourrait entrée dans ce lieu sans problème? Même un terroriste pourrait pénétrer dans ce lieu sans être arrêté à l'entrée???"


Je pense avoir parlé un peu trop vite en se qui concerne mes espèrances...Je m'installa sur un petit siège, ma valise entre mes pieds (par sureté), me disant que quelqu'un allait bien venir par arriver...Je regarda ma montre avant de déclarer : "D'ici, vingt minutes, si personne n'est là, j'essayerais de voir si il y a au moins un secrétariat !" Je pris une petite brochure et me mis à la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 10:24

Pour arriver là, Jun avait du se faire martyriser plus d'une fois dans la limousine qui les avait emmené là. Sa cousine Rin, qui était maintenant devenue, Len l'avait sermonné. Le jeune homme s'était bien fait engueuler et sévèrement, qu'à la descente de la limousine, Len s'en était allé on ne savait où après avoir pris ses affaires et lancé un minable "à plus tard" à Jun. Maintenant il se trouvait con devant le hall de l'école ne sachant que faire. Sans compter que personne n'était venu l'accueillir, c'était bien décevant. Le jeune homme qui était habitué au luxe, était descendu de haut, là il se devait de se débrouiller seul apparemment personne ne viendrait le saluer ni rien du tout. Il se dirigea vers le milieu du hall, emmenant ses affaires avec lui, il n'était pas seul, il y'avait même des nouveaux parmi les personnes qui se trouvaient là d'après ses premières impressions. Sur un siège il y'avait ce jeune homme aux cheveux noirs, assis en train de lire une brochure, à voir les valises à ses côtés, il venait d'arriver lui aussi. Jun se dirigea donc vers lui, lorsqu'il arriva à sa hauteur, il s'installa à côté de lui et se mit à soupirer.

Ils auraient du avoir l'amabilité d'envoyer une personne pour chercher les nouveaux venus, t'es pas d'accord avec moi ?

Revenir en haut Aller en bas
Otoko Gakuen
avatar
Kyosu Fukuto

Messages : 64
Points : 72
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part et si je ne suis pas là c'est que je suis autre par !

Information ♪
Statuts de couple :: Célibataire
Vos Relation :

MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 10:39

Après quelques instants, un jeune garçon vint à moi.

-"Ils auraient du avoir l'amabilité d'envoyer une personne pour chercher les nouveaux venus, t'es pas d'accord avec moi ?" me dit-il.

A en juger ses affaires et la phrase qu'il venait de sortir, il n'y a pas de doute, c'est également un nouvel arrivant. Je lui tendis la main pour le saluer.

-"Bonjour, je suis entièrement d'accord avec toi ! Je me suis fait exactement la même reflexion en entrant ici. Je trouve cela assez irréspectueux surtout pour des personnes ayant un certain niveau social !"

Tout en disant cela, j'observa le jeune homme : sa façon de se tenir, s'habiller, regarder, ...Rien ne passa à coté de mon inspection. Je préfère m'assurer directement du type de personne qui se trouve en face de moi. Quand mon jugement fut fait, je me présenta.

-"Kyosu, enchanté !" J'afficha un grand sourrir sur mon visage tout en laissant paraitre une certaine curiosité dans mon regard en attendant d'entendre le nom du jeune homme en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le hall de l'école Dim 1 Juil - 10:56

Le jeune à côté duquel Jun avait été s'installer avec une certaine classe, il est bien habillé, rien n'était laissé au hasard. Il devait venir d'une grande famille lui aussi. Lorsque Jun exposa son point de vue, concernant la manière dont les choses étaient gérées dans cette école, son interlocuteur approuva sa phrase de manière suivante.

Je suis entièrement d'accord avec toi ! Je me suis fait exactement la même reflexion en entrant ici. Je trouve cela assez irréspectueux surtout pour des personnes ayant un certain niveau social !

Des personnes ayant un certain niveau social ? Cette phrase attira l'attention de Jun, il ne s'était pas trompé sur ce jeune homme, lui aussi venait d'une famille riche. Il toisa ensuite Jun du regard, puis se présenta en affichant un grand sourire et laissant paraitre derrière ce sourire une certaine curiosité que Jun ne tarda pas à apercevoir. Il prit donc la main qu'il lui tendait pour le saluer à son tour.

Aucune manière, je pensais pourtant qu'un lycée aussi prestigieux comme celui-ci tiendrait sa réputation, lança-t-il en prenant ce ton que prenaient très souvent les bourgeois. Je suis honoré de te rencontrer, Kyosu, mon nom est Jun...

Jun faillit décliner son identité en entier, mais il se doutait que si ce jeune homme s'intéressait à la société, en entendant le nom Jun'ichi Akatsuki, il saurait certainement que c'est ce jeune homme dont la presse parlait comme étant ce jeune bourgeois qui avait sombré dans l'alcool et la drogue. Jun tenait à ce que son ancienne vie ne le suive pas jusqu'ici, alors il se tint de révéler son identité entière. Il esquissa à son tour, un sourire chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le hall de l'école

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hall de l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Football Hall of fame
» Le Hall
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otoko Gakuen :: Otoko Gakuen :: Le Hall-